Lucie Manet, thérapeute holistique      06 75 96 96 55     

                   

CREOS – Etape 3 – Reprogramme-toi !

 

Identifier tes croyances limitantes

Tu as passé ton enfance à recevoir une éducation, tu as passé ta vie à entendre les gens exprimer certaines choses qui veulent dire bien plus qu’elles en ont l’air. Inconsciemment, cela a créé dans ton esprit des croyances sur lesquelles tu bases ta vie, sans t’en rendre compte. Si tu es toujours face aux mêmes problèmes malgré tes efforts, c’est à cause de ça. Tu fais inconsciemment tout ce qui conforte ou dépend de tes croyances. On a pu te faire croire que tu ne peut être quelqu’un de bien que si tu te soumets au confort des autres et surtout au détriment du tien. Comme si le fait de se rabaisser soi créer le bonheur des autres. Ce qui est archi faux et complètement destructeur pour toi. Aujourd’hui ton rôle est de prendre soin de toi-même, de réparer ses défaillances.
La vie et les gens te renvoient la perche que tu leur tends. Si tu crois que tu es beau, intelligent, puissant, bienveillant, les gens auront beaucoup plus tendance à le croire aussi. Tu rencontreras beaucoup moins d’attitudes négatives à ton égard, de malchance, en plus d’être effectivement coquet, vif d’esprit, imperturbable. Crois-moi, c’est du vécu ! Crois en toi, crois que tu as les qualités que tu aimerais avoir surtout 🙂

Tu as peut-être aussi la croyance que tout le monde est méchant, que ta souffrance vient des autres parce que ce sont eux qui t’agressent. En réalité si tu écoutes bien les gens, que tu les observes, ils sont tous dans une sorte de bienveillance à leur niveau. Ils veulent tous que tout le monde aille bien, seulement certains niveaux d’inconscience entraîne des attitudes destructrices. Certains pensent que pour que la France aille bien il ne faut pas que les étrangers viennent sur le territoire. D’autres trouvent ça raciste. Cet exemple montre très bien comme certains pensent bien faire et d’autres trouvent qu’ils font mal. Tout ça pour te conseiller, d’arrêter de considérer les autres comme des méchants, des cons, des inconscients car cela ne changera pas ton problème. Au lieu de les considérer comme une menace, considère les comme quelqu’un comme toi qui cherche à faire les choses du mieux qu’il peut et qui parfois fait des erreurs. Cela t’évitera d’être dans une posture de victime, qui s’attend à chaque instant à se faire insulter ou menacer. Et peut-être a déjà tu remarquer que souvent plus on a peur de quelque chose plus cette chose arrive. Voilà pourquoi je te conseille de t’attendre plutôt en général à bien t’entendre avec les gens et peut-être même améliorer tes relations avec ceux qui jusqu’ici te porter préjudice. Tout en restant attentif au fait de poser des limites avec ces gens-là et toujours en bienveillance.
Quels sont tes autres croyances limitantes ? Que tu es une femme alors tu es faible et soumise ? Que tu es une bonne à rien ? Que tu portes malheur ? Que personne ne t’aime ? Que tu aies fait pour subir les autres ? Si tu continues à faire des affirmations positives comme je te le conseiller au cours numéro 1, tu vas pouvoir utiliser toutes ces croyances limitantes et les transformer en affirmation positive. Tu es une femme forte, indépendante, qui porte chance, qui a du talent, que beaucoup de personnes pourraient aimer, tu as du charme, de la carrure, du charisme, tu attires les gens bien, tu es populaire. Je ne parle pas de devenir une star, mais une personne que les gens regardent et aiment pour ce qu’elle est. S’il ne t’aime pas, c’est leur droit et ils s’éloigneront, ce qui te préservera de leur méchanceté ou de leur domination. Tu ne peux pas être aimé de tous et tu ne peux pas aimer tout le monde. Au lieu d’être une personne qui se cache et que personne ne voit, une personne qui veut être aimé de tout le monde et qui donc ne sais plus comment être, se perd elle-même.

Exercice 1

Va aux côtés de ceux qui ont l’habitude de t’envoyer des mauvaises ondes, ceux qui râlent. Avant cela surtout, prépare-toi mentalement avec une affirmation positive du genre “J’assume qui je suis, je suis libéré de toute influence négative, j’assume mon bonheur car je suis bienveillant et je reste imperturbablement heureux et moi-même, les gens me respectent, je sais m’imposer en douceur ou avec fermeté”. Cela va te protéger pour que face à ces personnes, tu ne deviennes pas une éponge. Tu ne devras pas changer d’avis pour qu’elles te lâchent la grappe par exemple. Ni leur dire oui pour leur faire plaisir. Par contre, tu vas être un radar à phrases négatives, tu devras percevoir le genres de phrases qu’on te dit uniquement pour te rabaisser, où que la personne dit pour se rabaisser elle-même, celles où tu te sens tout de suite mal, celles qui te font penser  “ça, c’est très con”, celles qui t’ont blessé injustement, celles qui tu donnes mal au ventre, etc. Tu n’as pas besoin pour ça d’avoir un cerveau qui analyse tout dans les moindres détails. Tu peux certainement faire confiance à ce que tu ressens point quand quelqu’un te dit quelque chose et que ça te donne mal au ventre, que ça te fatigue, que ça te fait peur, que ça te décourage ou autre sensation pesante, alors il y a de fortes chances pour que ces propos soient destructeurs de manière plus ou moins subtile. Pas besoin d’insulter quelqu’un pour le détruire, dès lors que tu arrives à le faire se sentir nul ou coupable sans forcément le lui dire mot pour mot point c’est ce qu’on appelle la perversion.
Ce genre de propos sont très souvent en lien avec tes croyances limitantes. Donc si ta mère t’a toujours dit “les riches volent tout l’argent du monde, ce sont des salauds”, c’est sa croyance limitante. Mais tu en as peut-être hérité ! Si tu as des problèmes d’argent, c’est peut-être lié à ça, soit dit en passant.
Essais-donc de cerner le genre de propos que tu as avec une sorte de haine, de colère, de goût amer : les patrons sont tous des cons, l’enfer c’est les autres, les hommes sont violents, les femmes sont des salopes, se maquiller est vulgaire, mettre un décolleté c’est pour les garces, etc. Il y en a un paquet ! Et tu remarqueras que ces phrases / croyances sont en fait souvent des jugements de valeur, des stéréotypes. Et c’est jamais positif tout ça. Puisqu’ici on cherche à s’améliorer, je t’invite à positiver les croyances limitantes que tu trouveras en toi. Prends le temps, de réaliser ses expériences pendant quelques jours ou quelques semaines avant de passer au cours numéro 4.

Lucie est certifiée en hypnose SAJECE et membre du Syndicat des Métiers de l'Hypnose