« Vers la version la plus heureuse de toi–même »

Bravo !

Tu as pris les choses en main pour enfin régler tes problèmes de confiance en toi, t’épanouir dans tes relations avec les autres. Sache que la plupart des gens ne font pas cet effort, alors sincèrement, bravo ! Sois fier de toi !

1 – Décide de ne plus être comme avant !

Si tu es en train de lire ce texte, c’est soit que tu as pris conscience de ton manque de confiance, du fait que tu as du mal à te faire respecter, soit qu’on te l’a suffisamment fait remarquer pour que tu décides de travailler sur toi, de mettre fin à tes difficultés. En effet, lorsque quelqu’un te dit que tu dois prendre confiance en toi, que tu te rabaisses tout le temps, que tu n’as pas l’air sûr de toi, que tu dois te faire respecter etc., c’est qu’il a perçu chez toi des signes qu’il attribue à un manque de confiance en soi, même si toi tu penses avoir confiance en toi ! En réalité, « les autres » peuvent confondre le fait que tu aies un manque de confiance de toi avec le fait que tu aies peur du regards des autres, peur de tes émotions, etc. Tu peux aussi être conscient que tu n’as pas confiance en toi sans réussir à changer. Et pour cause, tu t’es construit comme ça sans doute. Dans tous les cas, tu vas de voir prendre le temps de t’aimer avant tout chose, et avoir une volonté définitive de changer.

Dans cette formation, je ne vais pas chercher à te faire comprendre d’où vient ton manque de confiance, même si on pourrait penser que c’est le seul moyen de régler ton problème à la racine. En fait, cela peut-être tellement complexe de comprendre la cause de ton manque de confiance, voire impossible, que tu peux passer des semaines, des mois ou toute ta vie à chercher ! Il vaut mieux prendre le temps de détecter ce qui chez toi, exprimerait du point de vue des autres, un manque de confiance en toi. Tu pourras alors passer à l’action en adoptant tout de suite des changements dans ton attitude et crois-moi, ça marche très vite. Il y a pour ça une condition : tu dois croire en toi, t’aimer, te respecter et t’analyser sans y perdre trop d’énergie. C’est pour cela que je te guide. Pour commencer, il faut vraiment que tu t’engages envers toi-même, à vie, que tu ne subiras plus ce que tu as subi : les moqueries, les gens qui t’ignorent, les insultes, les coups, les gens qui ne t’entendent même pas parler, qui t’oublient, te retournent le cerveau, te rabaissent… Tout ça  : C’EST FINI.

Installe-toi par terre, en tailleur, le dos droit et détendu. Trouve le bon compromis dans cette posture, entre droiture et confort. Cette position donne une tonicité importante pour faire ce genre d’exercices : avec force et conviction, dis intérieurement ou à voix haute de préférence : « Je fais partie des gens forts, respectés, bienveillants, heureux et aimés.  » On pourrait aussi dire  » Je décide de ne plus me faire écraser par quiconque ». Mais cette phrase à des mots négatifs : ne, pas, écraser. Et cette technique est beaucoup plus efficace si elle ne contient aucun mot négatif. Je suis très sérieuse : il faut vraiment que tu dises cette phrase avec conviction, en ressentant en toi que tu es vraiment la meilleure version de toi-même désormais. Sinon ce n’est pas la peine de continuer car toute la méthode se base sur ça : la capacité à croire en ses bons côtés passe par ça. Prends 15 minutes s’il faut sur ce petit exercice, prends 1 jour, 3 jours… Peu importe, ce qui compte est que tu trouves en toi cette force positive sur laquelle tu vas baser ta nouvelle vie. Laisse entrer en toi le bonheur, même si tu es en pleine dépression, je suis la preuve vivante que c’est la seule façon de s’en sortir. Laisse entrer en toi le bonheur, laisse ton visage sourire à l’idée d’enfin, te libérer de tous tes fardeaux.

Quand tu sentiras vraiment tous les bienfaits de cette affirmation positive, tu pourras lire la phrase suivante 😜

Bien sûr, tu auras des haut et des bas dans ta progression mais sûrement plus de hauts que tu le crois ! Le secret ? Ne jamais laisser les bas s’installer. Ne pas rester avec une baisse de morale, un stress, une douleur morale, émotionnelle, plus de 5 minutes : ressaisis-toi tout de suite et répète encore cette phrase si besoin. Sauf éventuellement en vacances, ou vraiment en cas de fatigue, surmenage, donne-toi un jour ou deux de répis, ou tu ne vas t’auto-booster mais complètement te laisser aller. Tu repartiras encore plus fort le lendemain !

2 – Détecte les signes de ton manque de confiance

Ne pas parler assez fort, se tenir mal, les épaules en avant, le dos courbé, comme si tu te soumettais aux autres, avoir des expressions faciales de peur, de timidité, laisser les autres te couper la parole, laisser passer les autres avant toi même quand tu es chargé comme un baudet, t’excuser alors que tu n’as rien fait de mal, etc. Tu vas devoir guetter chaque signe qui peut être perçu comme un manque de confiance, une soumission, une honte, une peur de regard de l’autre. Prends un cahier et notes au fur à mesure tout ce que tu repères. Tu vas pouvoir gommer tout ça très vite, si tu crois en toi, justement ! Décide aujourd’hui, de supprimer ces mauvaises habitudes en commençant par les bases : parle fort et avec le sourire, tiens toi droit, le torse bombé. C’est obligatoire pour continuer la formation, sans cela, tu ne peux pas avancer. Dis-toi que, avec toute la méchanceté que tu as supporté, toute la gentillesse que tu as pourtant apporté, tu mérites plus que 90% des humains d’être fier de toi et heureux. Tu es légitime de tenir le torse bombé. Tu es un survivant ! D’ailleurs, au fil de ta progression, tu verras que ceux qui t’appréciaient déjà tel que tu étais te trouveront rapidement radieux ou radieuse et te le feront savoir. Décide dès maintenant que ces 3 points font partie de ta personnalité :

  • je parle distinctement (imagine quelqu’un que tu connais et que tout le monde écoute à chaque fois qu’il parle)
  • je souris (car cela aide aux relations sociales, cela t’offrira des sourires en retour et cela booste énormément quand on a une basse estime de soi !)
  • je me tiens droit (imite la posture de quelqu’un de connu pour sa prestance naturelle)

En faisant ça, tu dois te rendre compte qu’en effet, tu te tenais courbé, renfermé sur toi, que tu parlais dans ta barbe, que tu faisais la gueule, etc, non ?  Alors tout ça, c’est du passé !

Pour détecter tes signes à toi, que je ne peux pas tous énuméré tellement il y en a, je te conseille l’étape 3 ! Enfin, je te l’ordonne, aussi dur puisse-t-elle être.

3 – Se filmer

Hé oui ! Etape obligatoire ! Filme-toi et simule une situation dans laquelle tu sais que tu perds un peu confiance ou que tu perds tes moyens. Tu vas peut-être être choqué de certains tics que tu as, d’une allure générale que tu dégages qui n’est vraiment pas cool 🙂 Par exemple, j’ai remarqué que je révulsais tout le temps les yeux et ça n’aide pas à ce que les gens me regardent dans les yeux du coup 🙂 ça casse mon pouvoir d’affirmation. Je faisais aussi une gueule de 3 km même quand je pensais sourire. Je me faisais peur.

Cette étape te permet dès maintenant de travailler un défaut si tu en as trouvé : le regard fuyant, la posture, le sourire…

Maintenant que tu as repéré ces défauts et que tu es bien démoralisé :), prends-toi en main et recommences cette petite scène en corrigeant tes défauts. Ne sois pas trop dur avec toi-même, donne-toi plusieurs jours s’il le faut : essaies 5 minutes chaque matin par exemple. Tu dois trouver une façon de te positionner qui exprime qui es la meilleure version de toi-même, celle où tu es confiant, à l’aise, heureux, libre.

Lorsque tu auras enfin trouvé une allure correcte, qui te convient à l’écran, dans laquelle tu vois en toi quelqu’un de sympa, qui a un minimum d’assurance, c’est que tu commences à t’aimer et à prendre soin de toi. Garde bien cette nouvelle attitude, elle est ton socle pour la suite.

4 – Ne rien lâcher

Quoi qu’il arrive dans ta vie, garde cette attitude et si quelqu’un cherche à te déstabiliser, augmente encore plus cette assurance et ta bienveillance, ce torse bombé, cette voix qui porte : tu ne dois plus jamais fuir ou laisser quelqu’un te manquer de respect sans rien dire. Ta réponse doit être adaptée à l’autre pour qu’il comprenne qu’il a fauté et que tu mérites le respect. Je sais ce que tu te dis : facile à dire ! Je suis passée par là, et si j’ai réussi, tout le monde peut le faire. Peut-être pas du premier coup ok, mais toujours garder la tête haute. A partir du moment où tu me fais confiance les yeux fermés et que tu acceptes ces 3 nouvelles habitudes de ta vie : bombe le torse, souris et parle de manière facilement audible, tu es sur la bonne voie.  En attendant d’atteindre une force suffisamment solide en toi pour te faire facilement respecter, t’imposer naturellement et avec élégance, je vais te donner quelques phrases bateau pour « sauver l’honneur » si quelqu’un t’ennuies. Contente-toi de courtes phrases, de les dire avec une voix qui porte, en regardant la personne dans les yeux et mets fin à la situation en partant sur cette note. Pour commencer, c’est un grand pas en avant.

  • « non, je ne suis pas d’accord »
  • « c’est ton point de vue, pas le mien »
  • « je ne vous autorise pas à dire cela »
  • « je mérite le respect au moins autant que vous »

D’ailleurs c’est vrai, tu mérites d’être respecté plus qu’eux.

Cela marchera parce que tu le décides. Point ! Tu en as besoin. C’est vital.

Pour t’aider, plein d’autres bonnes habitudes sont à prendre : diminuer un tic ou une mimique, mettre des vêtements que tu aimes et les assumer enfin, te maquiller, te coiffer, même en faisant un tout petit effort cela peut changer ta journée, crois-moi. Une simple touche de correcteur te donneras l’air éveillé et bizarrement en te regardant dans le miroir, tu te sentiras vraiment moins fatigué ! Tu te trouves gros ? Tu te trouves maigre ? Mets des vêtements qui n’accentuent pas ces « défauts » pour assumer ton physique à fond et avec fierté.  Fais du sport pour au moins, te sentir plus fort, même si tu ne deviens pas un mannequin. Tu dois t’assumer, te mettre en valeur et t’aimer pour te sentir bien dans le regard des autres. Mais assumes-toi comme tu es, car tu vaux certainement mieux que 90% des humains de cette planète, puisque tu fais cette formation :-). Prends soin de tes affaires : un logement propre, des objets propres, des vêtements propres, une coiffure propre, des lunettes propres… obligeront les autres à ne pas les salir et à te respecter. Tu dois envoyer tous les signes qui disent tout de suite aux gens que tu es respectable. Cela joue énormément et crois moi, on te diras moins souvent que tu sembles manquer de confiance.

Tu as peur de ce que tes proches vont penser, de leur réaction face à ce changement radical ? S’ils sont assez proches de toi, s’ils t’aiment au vrai sens d’aimer, ils comprendront ta démarche et même, tu recevras des compliments du genre « tu es radieux ! ». Si tu ressens le besoin de te justifier (mais évite de te justifier d’une manière générale dans la vie, tu sais ce que tu fais, les autres n’ont pas à donner leur avis, leur approbation), dis-leur que maintenant, c’est fini de te faire bouffer par tes émotions, de te faire écraser par les autres, par la vie, maintenant tu te prends en main et rien ne te fera flancher. Les personnes moins proches ou moins positives ne te diront probablement rien en face ou exprimeront leur surprise, leur étonnement. Crois-moi, je l’ai vécu après 4 ans de déprime liés à des soucis de santé qui ont impacté aussi la santé financière : deux semaines de travail sur moi et j’étais une autre femme, j’ai immédiatement vécu de meilleurs moments avec des gens vraiment en phase avec moi, je n’ai plu subi les autres, j’ai eu des clients qui voulaient me payer plus alors qu’avant j’avais régulièrement des impayés.

Si tu es prêt à te lancer maintenant, je vais tout de suite te donner un exercice simple à faire tous les matins pour te donner la légèreté et la force qui pourraient te manquer en ce début de formation.

Exercice pratique

Pour chaque leçon, je vais te donner un exercice pratique, à réaliser en société car c’est là que tu vas pouvoir mettre en pratique et évaluer tes progrès mais aussi cerner les points à travailler. On est tous différent, tu dois pouvoir cerner tes points faibles, que je ne peux pas voir depuis mon écran :). L’exercice de cette leçon est simple : tester ta nouvelle attitude, la montrait à quelqu’un.

Mets ta tenue qui te valorise, répète ton affirmation positive du début de ce cours, bombe le torse, souris et va simplement te balader dans la rue, à une heure où tu y croiseras du monde. Ou bien va faire des courses ou du shopping si chez toi lesrues sont désertes ! J’imagine que c’est une situation dans laquelle tu as tendance à te recroqueviller d’habitude, mais qui n’est pas non plus insurmontable. Le but est que tu sentes que oui, tu revis, rien qu’en ayant pris la décision d’enfin t’assumer, t’aimer et te faire respecter. Même face aux regard des autres. Que oui, tu vaux largement les autres. Que tu te sentes beau, libre d’être heureux, d’être toi, enfin. Regarde les gens dans les yeux, un peu plus que d’habitude, exprime par ta posture une certaine assurance et joie de vivre. Tu peux t’entraîner face caméra chez toi avant de te confronter aux autres. Tu n’es pas obligé de le faire le jour où tu lis ce texte, cela peut attendre. La seule urgence, c’est ton mental : si tu sens que tu te décourages déjà, alors bouge-toi, n’attends pas de tout lâcher. BOUGE-TOI : c’est la seule solution pour réussir à enfin être maître de ta vie.

Tu as réussi ? Je suis trop contente pour toi ! Passes à l’étape 2 !

Tu es bloqué et tu as besoin que je te coache gratuitement ? Avec plaisir, tu vas voir qu’il te manquait un tout petit truc pour y arriver. Contacte-moi.